samedi 18 août 2018

Comptes rendus d'activités

Botanique au Rocher de Roquebrune le 19 avril 2018

Nous étions 22 à herboriser dans les escarpements bruns-rouges du Rocher de Roquebrune ce 19 avril. Partis par le côté sud du Rocher, nous nous sommes dirigés vers la grotte de l'ermite, sans toutefois l'atteindre. Il y avait tellement de plantes à voir tout au long du parcours que nous avons dû faire demi-tour avant!

roquebrune paysa 14

 

Dans ce décor étonnant, les espèces inféodées au milieu siliceux sont nombreuses et certaines endémiques.

Nous avons cherché sans le trouver Crepis Zacintha et trouvé sans le chercher Doronicum plantagineum, une plante rare, plus fréquente au Portugal et en façade Atlantique, dont c'est probablement une des stations les plus à l'Est. De même nous avons vu Paragymnopteris marantae une petite fougère rare, dont la face inférieure est tapissée d'écailles et bien sûr, la violette de Roquebrune Viola roccabrunensis, espèce endémique décrite en 2004 seulement.

Pour télécharger un dossier photographique sur quelques espèces rencontrées cliquer sur le lien suivant: