samedi 16 décembre 2017

Comptes rendus d'activités

Botanique à Nans-les-Pins le 30 novembre 2017

Nous étions 15 au rendez-vous de Nans, le 30 novembre, pour nous rendre aux sources de l'Huveaune, petit fleuve côtier qui prend sa source à la Sainte Beaume et se jette dans la Méditerranée à Marseille.

Le soleil brillait, mais un petit mistral entretenait une atmosphère vivifiante et de ce fait nous n’avons jamais traîné, surtout pas dans les coins ombreux ! La seule mare rencontrée était gelée, mais le paysage était souvent magnifique.

paysages 21r

L’Huveaune était à sec, ce qui nous a permis d’admirer, les nombreuses vasques naturelles de son lit aux eaux pétrifiantes (de loin, il ne faut pas y poser les pieds, c’est une zone naturelle protégée).

paysages 11r

Les vasques à sec dans le lit de l'Huveaune

Sur le plan botanique, nous avons pu repérer les restes de nombreuses espèces, en espérant les revoir fleuries au printemps!

La forêt domaniale est à cet endroit un mélange de chênes pubescents et de pins d’Alep. On y trouve localement Taxus baccata, les ifs qui forment un peu plus loin, au pied de la grotte de la Sainte-Beaume, une forêt rare et ponctuellement aussi, Ilex aquifolium, le houx.

L’arbousier, les filaires, le chêne kermès, Juniperus communis, le genévrier qui aromatise nos civets et aussi Juniperus phoenica, le genévrier de Phénicie aux feuilles en écailles, sont présents.

On a vu aussi Sorbus aria, le sorbier ou alisier blanc, dont l’envers des feuilles est presque blanc, quelques Acer monspessulanum, l’érable de Montpellier aux feuilles à trois lobes, un orme, Ulmus minor aux branches subérisées, Spartium junceum, les grands genêts et Ligustrum vulgare, le troène, les cistes, Cistus albidus et Cistus monspeliensis, un buisson surprenant en terrain calcaire d’Erica scoparia, la bruyère à balais, Rosa sp et Ulex parviflorus, l’ajonc de Provence.

Dans ce décors d’arbres et arbustes, on a identifié beaucoup d’arbrisseaux, Lavandula angustifolia, Daphne laureola, Genista hispanica, le tout petit genêt à la souche très épineuse, Genista pilosa, arbrisseau qu’on trouve en terrain siliceux comme en terrain calcaire, Genista cinerea, le genêt cendré dont on peut faire des balais, mais qui n'est pas le genêt à balais (Cytisus scoparia), Coronilla valentina, Helichrysum stoechas, Osiris alba…

Dans les vallons frais les fougères sont présentes, Pteridium aquilinum, la fougère aigle normalement adepte de terrains siliceux, Asplenium onopteris, A. trichomanes et Asplenium ceterach dont certains sujets étaient d’une taille peu courante et  Polypodium cambricum. Plus rare, nous avons eu la chance de trouver Asplenium fontanum. Nous n’avons pas su voir A. scolopendrium, pourtant réputée coloniser abondamment certains endroits.

Les plantes herbacées sont en mauvais état, mais souvent reconnaissables: les épineuses, Eryngium campestre, le panicaut champêtre, Carlina vulgaris, la carline aux bractées blanches, Cirsium ferox, le cirse qui porte bien son nom. La Catanache caerulea, la belle cupidone aux capitules scarieux est très présente ainsi que les capitules desséchés de Centaurea solstitialis.  On a trouvé aussi Serratula tinctoriaHelleborus foetidusAgrimonia eupatoria, l’aigremoine, Armeria sp, Teucrium polium, Helianthemum oleandicum, Argyrolobium zanonii, Ononis minutissima, Rhaponticum coniferum, Sideritis provincialis, Echinops ritro, Lithospermum purpureocaeruleum, Eupatorium cannabinum, Blackstonia perfoliata, Lotus dorycnium, Aphyllanthes monspeliensis, Anemone hepatica, Pilosella sp., Clinopodium vulgare, Artemisia campestris, Jacobaea erucifolia, etc.

Pour télécharger un dossier photographique cliquer sur le lien suivant:

 

 

Prochains événements :

16Déc
samedi 16 décembre 2017 10 h 00 - 12 h 00
atelier entomologie : Les libellules
19Déc
mardi 19 décembre 2017 14 h 00 - 17 h 00
CA SSNATV
15Jan
lundi 15 janvier 2018 15 h 00 - 17 h 00
Conférence : « Fils d'Apophis » par Ion Cepleanu.
19Fév
lundi 19 février 2018 15 h 00 - 17 h 00
Conférence :« La mesure du temps » par Ion Cepleanu